14.1 C
Paris
mercredi, septembre 28, 2022

Alain Mabanckou, Un enfant de choeur

Avec ce talent d’écrivain qu’on lui reconnaît immense, Alain Mabanckou raconte dans
son dernier roman « Les Cigognes sont immortelles » comment l’histoire du Congo des années 1970 a croisé sa propre histoire familiale, créant des fissures et des drames. Et on y rit souvent.

MARIE-JEANNE SERBIN-THOMAS

Il faut se méfier d’un homme qui sourit à pleines dents sans réticences, car le charme opère déjà. Dans le cas d’Alain Mabanckou, pas besoin de ces stratagèmes! Oui, il sourit franchement et quant au charme, il a opéré dès les premières lectures de ses romans. C’est donc forcément conquis par son dernier et 12e opus, Les Cigognes sont immortelles (Éditions Gallimard), qu’on se prépare à une rencontre avec un auteur applaudi par la critique littéraire internationale – son dernier roman, arrivé tout chaud de l’imprimerie, est déjà traduit en quatorze langues dont le polonais… Et quand un homme arrive à dire « Non ! » au président français Emmanuel Macron, assurant haut et fort que la francophonie est un outil de domination, ou quand il assume ses contradictions avec la candeur d’un enfant et l’intelligence d’un vrai intellectuel, on lui tire bas notre chapeau.

Les Cigognes sont immortelles. Le titre de ce roman hybride qui mélange beaucoup plus de réalité que de fiction, fait référence à une comptine russe apprise du Congo-Brazzaville, à l’école primaire lorsque par les le enfants pays flirtait avec le bloc soviétique. C’est dans cette époque relativement récente que l’auteur, à la fois conteur et acteur, nous refait vivre ces jours marquants qui ont entouré l’assassinat de Marien Ngouabi, l’ancien président de l’époque, le 18 mars 1977. Un assassinat jamais élucidé même s’il existe plusieurs pistes.

Michel, 11 ans, le héros et narrateur, alias Alain Mabanckou, raconte avec une verve, une candeur et une maturité étonnante auxquelles nous ont habitués de précédents ouvrages du poète romancier, les trois jours qui ont bousculé le cours malicieux, mais non sans péripéties, de sa vie d’adolescent. Ainsi l’histoire du Congo va croiser sa propre histoire familiale. Et ce croisement a créé des fissures et des drames.

Ce qui, dans les premières lignes, pouvait s’apparenter à un ouvrage sur l’enfance insouciante et badine devient, au fil des pages, un récit politique dans lequel l’auteur s’implique complètement. Il ne fait aucun doute que Michel et Alain ne font qu’un seul et même être doté d’un remarquable sens de l’observation et du récit.  » Que l’on soit enfant, adulte, même dans les personnages les plus crapuleux pour les décrire, on met toujours un peu de soi quelque part. Evidemment, il y a la part de fiction. Quand on a préparé un plat de poisson fumé, c’est difficile de séparer les aliments: tout est imprègné, donc ça forme un bloc », reconnaît-il.

Michel, enfant de choeur, transpire l’amour que lui portent son père et sa mère Micheline, forte femme au caractère bien trempé. L’assassinat de Marien Ngouabi va ébranler le cours tranquille de son quotidien, tandis que le Congo s’embrase dans une frénésie meurtrière et une forme de séparatisme où les gens sont valorisés en fonction de leur appartenance ethnique.

Professeur de littérature francophone en Californie, en congé sabbatique pour cause de promotion littéraire, Alain Mabacou nous a reçus dans un ecrin de verdure caché sous les arcades d’un ancien couvent parisien.

Brune: L’enfance est-elle votre période préférée?

Alain Mabanckou: L’enfance est une période très intéressante pour tout créateur parce que c’est là que se forme la vocation d’écrivain. Un écrivain, c’est quelqu’un qui se souvient avec précision de son enfance, c’est pour cela que beaucoup de gens ne peuvent pas écrire de livre; parce qu’ils sont incapable de retracer les senteurs, les parfums, les chemins de leur enfance. Si vous avez votre enfance en trois dimensions, vous voyez ça clairement, l’écriture suivra tout de suite. L’enfance est le moment où l’on pensait que les choses étaient possibles, qu’on pouvait déplacer les montagnes, que le jour disparaîtra pour toujours ou que le soleil brillera pour toujours, ou qu’on arrachera la lune ; tout est possible dans l’enfance. Quand on devient adulte, tout est impossible, car chaque acte est toujours précédé par la réflexion.

Donner votre vote

Numéro en vente en ce moment!

Trois éléments clés pour améliorer votre leadership

Un bon leadership est la clé du succès. Une bonne communication est la clé d'un bon leadership. Pensez à n'importe quel grand...

8 traits de l’entrepreneur parfait

1. Preneur de risque - Les entrepreneurs comprennent que pour réaliser un profit, ils devront assumer un certain niveau de risque financier.

Six compétences managériales importantes pour le leadership

Une marque d'un bon leader est de fournir une motivation constante à son équipe pour maintenir l'excellence et la qualité des résultats....

Articles connexes

Différents types d’investissements

De nos jours, vous ne pouvez pas prendre votre retraite sans utiliser les rendements des placements. Vous ne pouvez pas compter sur...

Trois éléments clés pour améliorer votre leadership

Un bon leadership est la clé du succès. Une bonne communication est la clé d'un bon leadership. Pensez à n'importe quel grand...

8 traits de l’entrepreneur parfait

1. Preneur de risque - Les entrepreneurs comprennent que pour réaliser un profit, ils devront assumer un certain niveau de risque financier.

Six compétences managériales importantes pour le leadership

Une marque d'un bon leader est de fournir une motivation constante à son équipe pour maintenir l'excellence et la qualité des résultats....
- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Log In

Forgot password?

Forgot password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Log in

Privacy Policy

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.

×

Salut

Veuillez cliquer juste en dessous pour entrer en contact avec un des agents Ben ou contactez nous par mail sur l'adresse ben.ubuntu-mag@gmail.com

×