14.1 C
Paris
mercredi, septembre 28, 2022

La parole et l’éloquence

Dans le contexte de Covid-19 dans lequel notre monde semble être enlisé, les leaders, responsables d’organisation, CEO du secteur privé, superviseurs d’équipe et experts en tout genre, sont appelés à multiplier les prises de parole en public. Avec plus ou moins de succès !

« Tu as entendu le discours du premier Ministre ?

  • Oui, bon, c’était laborieux ! Il a remercié le président pour sa ‘magnanimité, c’est à dire l’expression de la clémence d’un souverain vainqueur envers un ennemi… Le président est-il est un roi ? Et puis, c’était long, trop long et pompeux…
  • Avec tous les professionnels dont les dirigeants sont entourés, n’y a-t-il personne pour les aider à préparer ces discours ? »

La prise de parole est encore, malheureusement, perçue comme un outil d’éloquence ou de propagande pour une certaine élite. Le fond étant parfois tellement enrobé d’une forme lourde et pesante, le message semble dilué voir dissout, n’attirant plus aucun intérêt. Même si le public cible ne le dit pas, il n’écoute plus les prises de paroles plates : les uns attendent désormais la publication écrite du message pour comprendre l’essentiel, tandis que les autres appellent ceux qui étaient présents avec un laconique

« Alors, qu’est ce qu’il a dit ? »

Pourtant, l’expression en public est une agilité que tout leader doit travailler, avec acharnement, même quand ce n’est pas un don naturel.Cette aptitude concerne tout le monde, et aujourd’hui, nombreux sont ceux qui, comme les médecins, par exemple, réalisent son importance, car ils ne s’attendaient pas lors de leurs passages sur les bancs de la fac de médecine, à devoir un jour donner des conférences de presse de manière quasi-journalière.

MÉTHODE D’IMPACT

L’impact peut être défini comme l’ensemble des signaux utilisés par l’être humain lors de son interaction avec un ou plusieurs individus, qui influencent positivement le récepteur du message, de façon durable, longtemps après la fin de la transmission. La prise de parole ne se borne pas à transmettre une idée, il doit y avoir une intention de diffuser une vision principale derrière tout message. C’est pour cela que l’étape de préparation est la plus importante : l’orateur ne doit pas s’appesantir ou stresser sur ses talents d’orateur, mais plutôt prendre le temps d’un brainstorming avec ses conseillers, ou son équipe, ou un expert en la matière, et bien entendu, la personne qui écrira le contenu de son message, s’il ne le fait pas lui-même. Il doit poser les bases de sa communication en rappelant la vision d’où découlera tout ce qui sera dit. On peut appeler cette méthode le « tronc-commun. » La préparation consiste en cela : le rattachement à la vision principale, l’objectif majeur vers lesquels convergent et tendent toutes les communications.

Le message est préparé en sachant imprégner l’écrit de votre propre texture. Les lignes doivent être aérées et inclure assez de pauses et de virgules, lorsqu’il s’agit d’un orateur plus posé, pour transmettre un message apaisant, qui se veut rassurant ou rassembleur, comme le message de fin d’année adressé à tous les employés d’un groupe. Les mots seront, par contre, plus rapprochés, les adjectifs de force plus présents, les phrases plus répétitives et plus courtes, dans le cas d’une intervention sur un point d’urgence ou un sujet de contradiction.

Le tronc commun s’avère donc, très efficace lorsque vous devez vous exprimer en public sans y avoir été préparé. Il n’y aura pas toujours de séances préparatoires, et bien souvent, surtout en ce Grand cru chamboulé qu’est 2020, les prises de paroles sont improvisées ou précipitées.

Appliquer la méthode du tronc commun vous permet de canaliser dans une suite logique tout ce que vous direz, en restant dans votre fort intérieur attaché aux racines, le fondement derrière tout ce sur quoi vous êtes amené à vous exprimer. Ce peut être les valeurs de votre entreprise ; la vision quinquennale de votre  gouvernement ; la priorité immédiate de votre association ; le focus principal de votre mission à un poste précis. Vous ne le direz pas toujours explicitement dans le corps du message du jour, mais l’harmonie et le contenu de votre message tendent toujours vers cette idée.

DEGRÉ DE CONVICTION

La base de toutes prises de parole, pour avoir de l’impact, doit être renforcée par des qualités à développer. Apprenez à développer par votre regard, les inflexions de votre voix, votre langage corporel – tout ceci de façon naturelle et individuelle, à traduire votre degré de conviction. Il faut transmettre une certaine préoccupation sans créer la panique. Vous devez alerter ? Suscitez une prise de conscience qui interpelle et bouscule assez pour allumer la petite flamme d’un changement. C’est votre degré de conviction qui vous aide à renforcer l’impact du message.

CONNAÎTRE SON PUBLIC

Il est capital d’étudier son public, qu’ils soient trois ou dix-mille. Dressez un portrait-robot de ceux qui vous écoutent. Qui sont-ils ? Sont-ils acquis à la cause, ou pas ? Quelles sont leurs préoccupations, leur ressenti, leur histoire, leurs espoirs ? Vos mots doivent tout en vous restant fidèles, savoir s’ajuster à leur niveau pour être compris, et ça, c’est tout un art qui se travaille chaque jour. Avec chaque personne. N’attendez pas d’être devant deux cents personnes pour le travailler, c’est votre capacité à vous mettre vous, l’émetteur, et le récepteur, sur la même fréquence, qui graduellement vous conduira à savoir le faire avec des milliers d’autres. Connaître votre public vous aide à canaliser ses vibrations, que vous ressentirez pendant votre prise de parole si vous savez maintenir le contact visuel individuel et par petits groupes. Que chaque idée parle personnellement à une personne. Une partie du groupe. Laissez la vue d’ensemble pour la fin.

La journaliste afro-américaine Yolanda Caraway disait à propos de sa jeunesse: « Le  fait que Révérend Jackson était capable de s’exprimer sur tout, sur les mesures économiques, la politique, comme le faisaient les responsables du pays, surprenait tout le monde. Il avait une parfaite connaissance et conscience de toute actualité locale et internationale.  Et surtout, il savait en parler en utilisant des mots accessibles et compréhensibles par tous » (extrait de l’ouvrage For colored girls who have considered politics, par Donna Brazile, Yolanda Caraway, Leah Daughtry et  Minyon Moore).

UN GAGE DE CRÉDIBILITÉ

À partir du moment où vous acceptez d’être un leader, de tenir un micro, d’être un porte-voix, de montrer une voie de traiter des préoccupations et d’être pourvoyeur de solutions, vous devez savoir développer cette pertinence.

L’auditoire ne dit pas ce qu’il pense, mais attend de vous  une culture générale, un savoir, une maîtrise, qu’il ne possède pas. C’est un gage de crédibilité. Les meilleures prises de parole en public sont celles empreintes de simplicité, pour décortiquer et désamorcer les sujets enveloppés des plus lourdes complexités. Savoir n’être que le transmetteur d’un message qui ne vous appartient pas mais dont vous êtes le porte-parole, ne sera efficace que si vous pouvez développer ces qualités.

Pour mieux transmettre à l’autre, pour lui permettre de croire en le touchant par des idées claires et concises, il faut enfin, avoir le courage de repartir à la découverte de soi, de mieux se connaître soi-même… La confiance en soi est contagieuse, et le public ne pourra avoir confiance en vous que si vous l’avez en vous-même. La confiance en soi n’est pas l’assurance de la perfection, mais la pleine conscience et connaissance des failles et des points  forts, et la capacité de chacun à les surmonter lorsque cela s’avère nécessaire.

Après tout, la prise de parole en public, qu’elle reflète vos idées ou les paroles du groupe que vous représentez, est d’abord une relation, un rapport. Et aucun rapport n’est authentique ni productif, si l’une des parties ignore pourquoi elle ose déclarer des mots. Aussi, l’éloquence ne se prépare pas de façon ponctuelle. Etre condamné à réussir, c’est être le premier investisseur de l’effort de votre succès.  La prise de parole quotidienne et efficace est assez simple, dénuée d’artifices appris par cœur.  Dénuée de volonté de transmettre quoi que ce soit pour paraître. Avec les mots les plus simples, par vos paroles mais aussi par vos silences, vos gestes et vos sens. Si un seul homme  a intégré une réalité en vous écoutant, s’il a compris au-delà de vos mots, le bien fondé de votre intervention pour une cause commune durant son temps, alors c’est cela une œuvre immortelle.

General assembly 70th session – 28 September – AM session USA Obama

Montrer par le regard, les inflexions de la voix, le langage corporel, son degré de conviction.

L’expression en public est une agilité que tout leader doit travailler.

Les meilleures prises de parole en public sont celles empreintes de simplicité pour décortiquer et désamorcer les sujets enveloppés.

AUTEUR Iselle Akwoue

Donner votre vote

Numéro en vente en ce moment!

Trois éléments clés pour améliorer votre leadership

Un bon leadership est la clé du succès. Une bonne communication est la clé d'un bon leadership. Pensez à n'importe quel grand...

8 traits de l’entrepreneur parfait

1. Preneur de risque - Les entrepreneurs comprennent que pour réaliser un profit, ils devront assumer un certain niveau de risque financier.

Six compétences managériales importantes pour le leadership

Une marque d'un bon leader est de fournir une motivation constante à son équipe pour maintenir l'excellence et la qualité des résultats....

Articles connexes

Différents types d’investissements

De nos jours, vous ne pouvez pas prendre votre retraite sans utiliser les rendements des placements. Vous ne pouvez pas compter sur...

Trois éléments clés pour améliorer votre leadership

Un bon leadership est la clé du succès. Une bonne communication est la clé d'un bon leadership. Pensez à n'importe quel grand...

8 traits de l’entrepreneur parfait

1. Preneur de risque - Les entrepreneurs comprennent que pour réaliser un profit, ils devront assumer un certain niveau de risque financier.

Six compétences managériales importantes pour le leadership

Une marque d'un bon leader est de fournir une motivation constante à son équipe pour maintenir l'excellence et la qualité des résultats....
- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Log In

Forgot password?

Forgot password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Log in

Privacy Policy

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.

×

Salut

Veuillez cliquer juste en dessous pour entrer en contact avec un des agents Ben ou contactez nous par mail sur l'adresse ben.ubuntu-mag@gmail.com

×